Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir.
Confucius, Philosophe

"Après le bip sonore"

Où l’on sait que la leçon sera bien retenue.

Illustration Artips

À la tête de son train, Fatou, très concentrée, vérifie régulièrement sa vitesse de circulation. Les gestes de la jeune conductrice ne sont pas encore très assurés, cela viendra avec le temps. Yannick son formateur la rassure. Après tout elle est l’une des meilleures de sa promotion dans son Campus de formation Traction ! Mais soudain, c’est la panique…

Le train vient de s’arrêter en pleine voie. Le temps que Fatou comprenne ce qui se passe, voilà que l’ouverture des portes s’effectue. En voyant l’expression affolée de la jeune-femme, Yannick ne peut s’empêcher de sourire. Inutile de se mettre dans tous ses états, les passagers ne courent aucun danger : la conductrice est sur un simulateur SNCF.

Et c’est sacrément pratique pour confronter les apprentis conducteurs à ce type d’incidents, sans mettre en péril tout un train ! L’expérience est tellement réaliste que Fatou met un moment à se remettre de ses émotions. Son aîné la rassure et en profite pour lui expliquer qu’elle a simplement oublié la veille automatique.

Cette pédale un peu spéciale doit être relâchée régulièrement par le conducteur, prouvant ainsi qu’il est bien éveillé. Dans le cas inverse, le train s’arrête d’urgence. Pratique… Quand on ne l’oublie pas !

Le simulateur de conduite SIMBA / Photo : © SNCF