Bien des gens acceptent de faire de grandes choses. Peu se contentent de faire de petites choses au quotidien.
Mère Teresa

"En tram-train Simone !"

Où l’on apprend à faire attention à la route et aux gens.

Sur la ligne T4, station Bondy. Ce matin, c’est Eli qui prend les manettes du tram-train. Il rentre par la rame, comme les voyageurs. Un petit rituel propre à sa ligne et qu’il adore. Mais sa satisfaction est de courte durée : il aperçoit une voyageuse de dos qui l'attend de pied ferme devant sa cabine. Aurait-on des reproches à lui faire ?

À l’approche d’Eli, la vieille dame se retourne d’un coup… pour se hisser sur la pointe des pieds et lui claquer deux grosses bises sonores sur les joues. "Bonjour Eli" chantonne-t-elle avant de repartir s’asseoir. "Bonne journée Simone !" lui lance le conducteur avec un grand sourire. Une fois dans la cabine, ses yeux sont partout : il doit surveiller les portes, ses voyageurs, mais aussi les piétons qui traversent…

Son regard fixe le cadran de l’horloge, puis le quai, il semble d’un coup contrarié. Alors qu’il s’apprête à enclencher la fermeture des portes, un cri se fait entendre "ELIIIIIII, ATTEEEENDS !". C’est Alex, sac-à-dos à moitié ouvert qui court pour attraper le tram-train. Il s’engouffre dans la voiture et fait un signe de main reconnaissant au conducteur.

Eli secoue la tête, amusé, le lycéen lui fait le coup à chaque fois. Il referme les portes pour de bon et part à l'heure, direction le Lycée Henri Sellier pour y déposer son retardataire préféré. C’est ce qu’il aime dans son métier : faire partie du quotidien de ses clients. À force, il les connaît par cœur, et c’est ce qui fait de son service un service de première classe !

Un tram train de la ligne T11 express / Photo : © SNCF